Texte

Les hommes, morts, traverseront leurs propres boyaux.

Léonard de Vinci, Prophéties

C’est Déluge – saison 1, le tiers d’un truc nommé Déluge, genre poésie, puns variégés, commentaire composé d’une vie de maupassant.

deluj

 

Déluge – saison 1 est une comptine (10), un mythe pour môme fatrasique (11) mais fourni avec sa notice (12). On y voit le premier mangeur d’huître – demi-dieu (3) swiftien – actualiser, dans un écœurant bouillon de ventre, le déluge qu’on n’attendait plus, un crachin submerger lentement et les hommes et les chiens, des mérous refuser circonspectement le rôle de sauveurs. Et l’hygiène manquer, tout – os de moules, loups en chips, terrines de petits chiens morts sur leur dalle de garage – finir par se manger, comme prévu par les prophéties (1).Continuer