19 12 16

C’est ainsi que la réduction ad hominem entraîne la chute de l’anthropocentrisme. Le fait que même l’homme tel qu’il est constitué st quelque chose de fait par l’homme, démystifie le caractère créateur de l’esprit. Mais comme la primauté de l’objet a besoin de la réflexion sur le sujet et de la réflexion subjective, la subjectivité, elle, à la différence du matérialisme primitif qui n’admet pas la dialectique, devient le moment qu’on a retenu.

« Sujet et objet »
Modèles critiques : Interventions
Marc Jimenez & Eliane Kaufholz
Payot 1984
adorno anthropocentrisme démystification dialectique modèles critiques objectivité subjectivité sujet/objet