18 06 17

Mais le particulier et l’individu se trouvent sous un mode encore plus spécial et parfait dans les substances raisonnables, qui sont maîtresses / ont maîtrise de leurs actes, et ne sont pas seulement agies, comme les autres, mais qui agissent par elles-même (per se) : les actions sont dans les singuliers (cf. actiones sunt suppositorum). C’est pourquoi parmi les autres substances les individus de nature raisonnable ont aussi un nom spécial. Et ce nom est personne.

Sed adhuc quodam specialiori et perfectiori modo invenitur particulare et individuum in substantiis rationalibus, quae habent dominium sui actus, et non solum aguntur, sicut alia, sed per se agunt : actiones autem in singularibus sunt. Et ideo etiam inter ceteras substantias quoddam speciale nomen habent singularia rationalis naturae. Et hoc nomen est persona”.

Somme théologique
1266–1273 action individu maîtrise personne raison substance sujet suppôt thomas d'aquin