11 09 17

La nature est devant nous comme un ensemble de hiéroglyphes. Tout depuis les atomes jusqu’aux astres forme un tableau des passions humaines, un tableau hiéroglyphique qui livre d’autant plus de significations et peut-être d’intentions que nous savons mieux regarder. Le voile d’airain n’est que pour les aveugles. Toutes les formes naturelles révèlent leur secret si on les interroge librement, si on ne met pas d’abord la nature en prison sous des lois abstraites et trop simples.

Le nouveau monde amoureux [1816]
chap. 11 : Hiéroglyphes
astrologie benjamin cécité cosmographie cosmologie cosmos fourierm atomisme hiéroglyphes hölderlin organique