27 02 17

Et maintenant avale ta loi.

« Lettre à Monsieur le Législateur »
L’Ombilic des Limbes [1925]
Gallimard 1956
p. 72