12 03 21

Quod autem nunc liquet et claret, nec futura sunt nec praeterita, nec proprie dicitur : tempora sunt tria, praeteritum, praesens et futurum, sed fortasse proprie diceretur : tempora sunt tria, praesens de praeteritis, praesens de praesentibus, praesens de futuris. sunt enim haec in anima tria quaedam, et alibi ea non video praesens de praeteritis memoria, praesens de praesentibus contuitus, praesens de futuris expectatio.

Maintenant c’est clair et net. Le futur ni le passé ne sont. À proprement parler, on ne peut dire qu’il y a trois temps : le passé, le présent et le futur. À proprement parler, il faut dire qu’il y a trois temps : le présent du passé, le présent du présent, le présent du futur. Les trois sont dans l’âme et on ne les trouve nulle part ailleurs : au présent du passé, elle se souvient de ce qui n’est plus ; au présent du présent, elle prête attention à ce qui est ; au présent du futur, elle tend vers ce qui n’est pas encore.

AugustinConfessioneschap. 20t. 11[397–401] traduction maison foireuse