12 03 21

sed unde et qua et quo praeterit cum metitur ? unde nisi ex futuro ? qua nisi per praesens ? quo nisi in praeteritum ? ex illo ergo, quod nondum est, per illud, quod spatio caret, in illud, quod iam non est.

Mais quand nous le mesurons, le temps, d’où vient-il, par où passe-t-il, où va-t-il ? d’où vient-il, sinon du futur ? par où passe-t-il, sinon par le présent ? où va-t-il, sinon dans le passé ? Son trajet est donc le suivant : il vient de ce qui n’est pas encore, passe par ce qui n’a aucune étendue, et va vers ce qui n’est déjà plus.

AugustinConfessioneschap. 21t. 11[397–401] traduction maison