10 09 23

Il est juste que lui aus­si ait sa petite chro­nique, ses sou­ve­nirs, sa rai­son, et qu’il puisse retrou­ver le bon dans le mau­vais, le mau­vais dans le pire, et ain­si dou­ce­ment vieillir tout le long des jours qui se res­semblent, et mou­rir un jour comme les autres, seule­ment plus court.

Malone meurt
Minuit 1951
p. 31