10 09 23

C’est curieux, je ne sens plus mes pieds, la sen­sa­tion les ayant misé­ri­cor­dieu­se­ment quit­tés, et cepen­dant je les sens hors de por­tée du téles­cope le plus puis­sant. Serait-ce là ce qu’on appelle avoir un pied dans la tombe ? Et tout à l’avenant, car s’il ne s’agissait que d’un phé­no­mène local je ne l’aurais pas remar­qué, n’ayant été toute ma vie qu’une suite ou plu­tôt une suc­ces­sion de phé­no­mènes locaux, sans que cela ait jamais rien don­né. Mais mes doigts aus­si écrivent sous d’autres lati­tudes, et l’air qui res­pire à tra­vers mon cahier et en tourne les pages à mon insu, quand je m’assoupis, de sorte que le sujet s’éloigne du verbe et que le com­plé­ment vient se poser quelque part dans le vide, cet air n’est pas celui de cette avant-der­nière demeure, et c’est bien ain­si. Et sur mes mains c’est peut-être la moire d’une ombre de feuilles et de fleurs et des taches claires d’un soleil oublié. Maintenant mon sexe, je veux dire le tube lui-même, et spé­cia­le­ment le bout, par où giclaient quand j’étais puceau des paquets de foutre qui venaient me frap­per en plein visage, l’un après l’autre, mais si rap­pro­chés qu’on aurait dit un seul jet conti­nu, le temps que ça durait, et par où doit pas­ser encore un peu de pisse de temps en temps, sinon je serais mort d’urémie, je ne compte plus le voir à l’œil nu, non que j’y tienne, je l’ai assez vu, nous nous sommes assez regar­dés, l’œil dans l’œil, mais c’est pour vous dire. Mais ce n’est pas encore tout et il n’y a pas que mes extré­mi­tés qui s’en vont, cha­cune sui­vant son axe, loin de là. Car mon cul, par exemple, qu’on ne peut accu­ser d’être la fin de quoi que ce soit, à moins qu’on ne veuille y voir le bout des lèvres, s’il se met­tait à chier à l’heure qu’il est, ce qui m’étonnerait, je crois vrai­ment qu’on ver­rait les copeaux sor­tir en Australie. Et si je devais me mettre encore une fois debout, ce dont Dieu me pré­serve, je rem­pli­rais une bonne par­tie de l’univers, il me semble, oh pas plus qu’allongé, mais ça se remar­que­rait davan­tage. Car je l’ai tou­jours remar­qué, le meilleur moyen de ne pas se faire remar­quer c’est de s’aplatir et de ne plus bou­ger. Et voi­là, moi qui ai tou­jours cru que j’irais en me rata­ti­nant, jusqu’à finir par pou­voir être enter­ré dans un écrin à bijou presque, voi­là que je me dilate.

Malone meurt
Minuit 1951
p. 56