28 06 24

Je suis la vieille femme arai­gnée, celle qui a inven­té l’artisanat.
Maintenant, vous n’avez plus besoin de moi pour adve­nir lo mal abso­lut, las gra­nas de la dis­corde sont plan­tés dans les dis­cords et tout le monde va s’entretuer dans la rue, à coup de mar­teaux et de voi­tures fami­liales lan­cées à pleine velo­ci­tat. Mais pour cela, les ondes doivent encore se rem­plir jusqu’à cra­quer, la 5G doit être satu­rée de mes­sages appe­lant al murtre et a l’insureccion. Je ne dis pas que vous devez le faire, je dis que vous devez l’accompanhar. Encore une fois il s’agit d’argent. L’edat s’apodera de nosau­tras per sus­pre­sa. Tout est tou­jours un pro­blème éco­no­mique, regar­dez, vous vous adres­sez à moi car votre eco­no­mia vous fait dou­ter de vous. Vous avez besoin d’un mes­sa­ger, d’un passe-temps, d’acrobacias qui vous font res­ter en vie. L’ombre et la lumière, on a tous besoin d’explication.