28 06 24

Bon es par­tit on va enfa­chil­har cer­taines per­sonnes, elles vont avoir mal à la tête sans rai­son, une sen­sa­tion de fièvre sans en avoir, des cour­ba­tures, l’obligation de dor­mir douze heures par jour, leurs appa­reils élec­tro­niques vont se vider de leur bat­te­rie ins­tan­ta­né­ment. Elles vont être dans l’impossibilité d’articuler de las pen­sa­das com­plexes sans être épui­sées, avoir une insta­bi­li­té affec­tive et un manque de confiance en soi mala­dir. Parfois en plein milieu de la jour­née lor vision se va escu­rir. Quand elles par­le­ront elles auront du mal à arti­cu­lar. Parfois un peu de salive s’échappera de leur bouche quand elles ten­te­ront de pro­non­cer les consonnes. Elles ne pour­ront plus se pro­je­ter dins lo futur. Aquela male­dic­cion va tou­cher les per­sonnes qui ne sont pas d’accord avec nous. Ceux qui ne veulent pas de moi, je les efface de mon exis­tence, d’un simple agach de mes­prètz. Je suis l’Inflexible, l’aînée des Parques, mais au lieu de copa lo fil, je fais una bocla.