02 12 20

À mon sens, dans la nouvelle dimensionnalité de l’espace culturel postmoderne, les idées ressortissant de l’ancien type conceptuel ont perdu leur autonomie ; elles sont devenues des espèces d’images rémanentes, projetées sur l’écran de l’esprit et de la production sociale par la culturalisation de la vie quotidienne. La dissolution actuelle de la philosophie reflète dès lors cette modification du statut des idées (et de l’idéologie) : rétroactivement, un certain nombre de « concepts » philosophiques traditionnels sont démasqués comme ayant toujours été de tels symptômes de la conscience, même s’ils ne pouvaient être reconnus comme tels dans les sociétés (ou modes de production) du passé – leur culture était pauvre, pré-médiatique, et il y persistait encore des résidus de « nature ».
Ce que l’on appelle aujourd’hui Théorie constitue bien sûr un autre signe de cette gigantesque mutation historique qui, en rendant la Culture absolue, a aussi rendu profondément problématique la vocation de chacun de ses produits, textes, ou œuvres individuels (s’ils ne « signifient » plus rien, s’ils ne sont plus porteurs d’idées ou de messages, ne fût-ce que sous forme de « thèmes » ou de « problèmes », à quelle fonction pourraient-il encore prétendre ?).

My sense is that in the new dimensionality of postmodern cultural space, ideas of the older conceptual type have lost their autonomy and become something like by-products and after-images flung up on the screen of the mind and of social production by the culturalization of daily life. The dissolution of philosophy today then reflects this modification in the status of ideas (and ideology), which itself retroactively unmasks any number of traditional philosophical ‘concepts’ as having been just such consciousness-symptoms all the while, that could not be identified as such in the culturally impoverished, pre-media, and residually. ‘natural’ human societies (or modes of production) of the past. What is today called Theory is of course another sign of this momentous historical development, which, by rendering Culture absolute, has deeply problematized the vocation of any of its individual products, texts or works (if they can no longer ‘mean’ something or convey ideas or messages, even in the form of the ‘theme’ or the ‘problem,’ what new function can they claim?)

Fredric Jameson La totalité comme complot [The Geopolitical Æsthetic. Cinema and Space in the World System, Indiana University Press, 1992, p. 24] trad. Nicolas Vieillescazes Les prairies ordinaires 2007 p. 51 capitalisme capitalisme tardif concept culture philosophie postmoderne postmodernité théorie