12 03 21

intueor auroram : oriturum solem praenuntio. quod intueor, praesens est, quod praenuntio, futurum : non sol futurus, qui iam est, sed ortus eius, qui nondum est : tamen etiam ortum ipsum nisi animo imaginarer, sicut modo cum id loquor, non eum possem praedicere. sed nec illa aurora, quam in caelo video, solis ortus est, quamvis eum praecedat, nec illa imaginatio in animo meo : quae duo praesentia cernuntur, ut futurus ille ante dicatur.

Je vois l’aurore : je présage le lever du soleil. Ce que je vois est présent, ce que je présage est à venir. Ce n’est pas le soleil qui est à venir ; il est déjà là ; c’est son lever qui n’est pas encore là. Pourtant ce lever, si mon âme n’était en mesure de se le figurer (par exemple en parlant), je ne pourrais pas le prédire. Cette aurore que je vois dans le ciel n’est pas le lever du soleil (elle le précède) et elle n’est pas non plus ce que mon âme se figure : il y a là deux perceptions au présent, pour une prédiction du futur.

AugustinConfessioneschap. 18t. 11 traduction maison