21 08 16

Dans la dis­tinc­tion médi­cale entre le tic clo­nique ou convul­sif, et le tonique ou spas­mo­dique, peut-être faut-il voir dans le pre­mier cas la pré­va­lence du trait de visa­géi­té qui tente de fuir, dans le second cas celle de l’or­ga­ni­sa­tion de visage qui cherche à refer­mer, à immo­bi­li­ser.

Capitalisme et schi­zo­phré­nie
t. 2 Mille plateaux
Minuit 1980
mobile/immobile mouvement santé spasme tic visage