08 11 16

La main pleine de sollicitude qui continue à prendre soin avec amour de son coin de jardin – comme si ce dernier n’était pas devenu depuis longtemps un lot de terrain parmi d’autres – mais qui avec défiance tient à distance l’intrus qu’on ne connaît pas, c’est déjà celle qui refusera l’asile politique à un réfugié. Objectivement menacés, ceux qui ont le pouvoir et leur clientèle deviennent, subjectivement, tout à fait inhumains. C’est ainsi que la classe dominante vient à la conscience d’elle-même et fait sienne la volonté destructrice immanente à la marche du monde. Les bourgeois continuent à vivre comme des revenants de mauvais augure.

Minima Moralia : réflexions sur la vie mutilée [Minima Moralia : Reflexionen aus dem beschädigten Leben, 1951]
Eliane Kaufholz & Jean-René Ladmiral
Payot 2003
bourgeoisie domination jardin objectivation refuge réfugiés