08 11 16

Libre et solitaire, l’individu bourgeois est responsable de lui-même, alors que les formes de respect et d’égards hiérarchiques développées par l’absolutisme, privées dès lors de leurs fondements économiques et de leur pouvoir menaçant, subsistent encore tout juste assez pour rendre supportable la vie sociale au sein de groupes privilégiés. Ce « match nul » paradoxal entre l’absolutisme et le libéralisme, pour ainsi dire, est perceptible non seulement dans le Wilhelm Meister, mais aussi dans le rapport qu’entretient Beethoven aux schémas traditionnelles de la composition et même jusque dans la Logique, dans la reconstruction subjective des idées nécessaires objectivement chez Kant.

Minima Moralia : réflexions sur la vie mutilée [Minima Moralia : Reflexionen aus dem beschädigten Leben, 1951]
Eliane Kaufholz & Jean-René Ladmiral
Payot 2003
absolutisme Beethoven bourgeoisie composition individu kant libéralisme logique musique solitude