14 02 14

Bonjour à tous les problèmes actuels

Bonjour à tous les problèmes actuels. Rien n’est normal. Les participants se lassent. La personne perd en général. Cordialement caprine, la personne perd en général. Je veux qu’on puisse savoir le pourquoi réel (le summum), et pour par qui nous buse, ma chère amie, je te crois toi et pas yahoo ; tes problèmes sont les miens : des centaines de réserves techniques. Mais ils t’ont envoûtée, du jour au lendemain, leurs robots à la noix. Maintenant, tu as le moral des turbos sympathiques. Autrefois la question était écrite. La rubrique Algérie répondait très bien. C’était un énorme changement. Du jour au lendemain, pas besoin d’ouvrir les questions : une simple lecture nous savions si le sujet intéressait. Désormais, ce que j’ignore est entrain de : PÉRIR À PETIT FEU. Je pense à Nikolai ; je pense à l’homme de Sparte.

* source

* poésie service action (cut-ups unisourcés, lus à la manière d’un célébrant – aujourd’hui : à la manière de Michel Deguy) :