14 11 16

1099. Hypothèse treize de la poésie : Dans toute langue il y a de la poésie.

1100. L’invention simonidienne est de rendre explicite ce qui est poésie dans la poésie (i‑e les compositions poétiques).

1101. L’invention de la poésie doit s’entendre comme possibilité de reconnaître qu’il y a de la poésie (au sens des hypothèses de la poésie).

1102. On peut la reconnaître alors ailleurs. (Autres temps, autres lieux.)

1103. La poésie, dans Homère, est plagiat par anticipation de la poésie (au sens de Simonide, au sens contemporain).

1104. L’invention de la poésie permet de reconnaître que ce que disent (au sens ordinaire de dire) les poésies d’ailleurs, d’avant et de toujours, est autre que la poésie.

1105. La poésie véhicule toujours du sens (toutes sortes de sens) mais ce(s) sens ne lui est (sont) pas essentiel(s) par nature.

1106. Les hypothèses de la poésie impliquent des hypothèses du poète.

1107. Les hypothèses de la poésie impliquent des hypothèses du lecteur.

1108. Les poètes ne sont pas des maîtres de vérité.

1109. Continuer à revendiquer le prestige des temps pré-simonidiens, à s’affirmer diseur de la vérité des choses, des êtres, des langues, des cités ou des empires, la vérité des dieux, c’est la posture homérique.

1110. La posture orphique est celle du retour à la posture shamanique. C’est la posture du poète inspiré, du « furieux ».

1111. La posture du poète spontané est la version mièvre de la posture du poète inspiré.

1112. La posture malherbienne est celle du poète décoratif.

1113. La posture malherbienne est celle qui est préférée par les représentants des différentes branches du savoir.

1114. Les principales postures de poète se caractérisent par une ignorance de ou un refus d’admettre la nature propre, particulière, irréductible, de la poésie, par une dénégation ou minimisation de son rapport privilégié, nécessaire et original à la langue.

1115. Les progrès de l’ECOPROF impliquent l’affaiblissement de la position de la poésie dans le champ de la littérature, dans celui de la société, dans la vie individuelle ; et dans un deuxième temps non seulement son affaiblissement, mais la possibilité même de sa disparition.

1116. Les hypothèses de la poésie impliquent que le rôle social du poète (dans les temps de l’ECOPROF et de l’IVIMON) ne peut être que très modeste.

1117. Je défendrai l’idée de la relative neutralité de la technique (donc du TONUTRIN).

1118. À l’époque moderne et contemporaine, les poètes qui ont eu un rôle social ou politique reconnu éminent l’ont dû en grande partie à un contresens, contresens dont l’idée de poésie a souffert et souffre encore.

1119. La posture du poète maudit est une posture particulièrement caractéristique du moment moderne.

1120. Le geste avant-gardiste est un geste de destruction-libération.

1121. Le geste libératoire masque la pauvreté du geste de la table rase.

1122. Le geste avant-gardiste est soumis à la tentation de la fuite en avant révolutionnaire.

1123. La fuite en avant avant-gardiste peut être aussi bien contre-révolutionnaire (Pound, Céline, Benn).

1124. Les « vieilleries poétiques », les formes traditionnelles dépassées, épuisées et surannées survivent en dessous, quand le geste avant-gardiste est confronté à la durée.

1125. Le « retour à » est une des conséquences possibles de l’épuisement du geste avant-gardiste.

1126. Le geste avant-gardiste est nécessairement psitacciste.

1127. L’aboutissement naturel du geste avant-gardiste est le silence.

1128. La version glorieuse du geste moderniste, chez Rimbaud, se change en version trafic.

1129. Les libérateurs du vers, en vieillissant, deviennent des négriers du vers.

1130. Denis Roche : abandon de la poésie – éloge de la littérature – difficulté avec la littérature – photographie –.

1131. La fatalité massive de la faillite des avant-gardes l’emporte sur la variété inventive des expériences individuelles, interdit d’établir les expériences, les démarches, dans une quelconque continuité, une communauté de formes stables, tend à créer un semi-solipsisme. L’air de famille flou du vers libre international (le vil) tire les stratégies personnelles vers le mouton au panurgisme incontrôlé.

1132. Tout geste avant-gardiste est voué à l’échec s’il ne s’accompagne pas d’une compréhension formelle.

1133. La fatalité de l’avant-garde est la posture de secte.

1134. L’avant-gardisme est lié au moment moderniste. L’avant-gardisme du moment post-moderne est d’annoncer la fin des avant-gardes.

1135. Le slogan de la mort de l’auteur est une variante du slogan de la mort de la poésie.

1136. L’invention du « texte » fut la variante farce des deux slogans croisés « mort de l’auteur » et « mort de la poésie ».

Jacques Roubaud Poétique – Remarques Seuil 2016 avant-garde benn céline chamane composition décoration définition définition de la poésie économie globalisation haine de la poésie homère hypothèse inspiration malherbe modernité mondialisation mort de l'auteur mort de la poésie poésie postmoderne pound psittacisme révolution rimbaud roche slogan